Musées
Les 3 musées d’art contemporain Français qui vous donneront le plus d’inspiration

Les 3 musées d’art contemporain Français qui vous donneront le plus d’inspiration

Trois musées d’exception à absolument visiter

Est-ce qu’une évasion «artistique» vous tente ? Je vous emmène visiter trois endroits magnifiques où j’ai pu me ressourcer en art moderne et en art contemporain. Infographiste de profession, l’art sous toutes ses formes me passionne, et l’envie de faire des découvertes artistiques ne me quitte jamais. Je n’ai rien regretté et je tiens à vous partager cette expérience inoubliable.

Le Centre Georges Pompidou

Ce n’est pas la première fois que je visite ce musée plus communément appelé Beaubourg (lieu où il se trouve), mais à chaque fois que je m’y rends, il y avait toujours des choses à découvrir. Les collections permanentes attirent toujours mon attention. Les expositions temporaires ne me laissent pas non plus indifférent.

Si je pouvais me le permettre, j’aurais pu rester des heures à scruter les tableaux de Matisse ou de Picasso. Leurs œuvres font partie des collections d’art du XXème siècle qui occupent un espace dédié. D’autre part, les œuvres des Andy Warhol et autre Anish Kapoor sont tout autant captivant, parmi ceux qui trônent dans l’espace réservé à la période contemporaine (1960 à nos jours). Mais comme il y avait beaucoup à voir, tant dans le musée national d’Art moderne, qu’abrite le Centre Georges Pompidou, que dans les expositions internationales tenues au dernier étage, je devais me contenter de faire le parcours assez rapidement. Cela ne m’a toutefois pas empêché de rester un bon moment au dernier étage pour apprécier la vue panoramique sur Paris et ses toits légendaires.

La Fondation Louis Vuitton

Rien qu’à voir l’architecture du bâtiment, qui met en évidence le verre avec toute sa splendeur, on ne peut qu’imaginer une modernité et une innovation qui témoignent du génie créateur de son concepteur. Le visiteur que j’étais ne pouvait que s’émerveiller devant un tel chef-d’œuvre. Les vues imprenables à partir des différentes terrasses n’ont fait que forcer mon admiration.

Rien n’a été laissé au hasard et tous ceux qui visitent la Fondation Louis Vuitton sont pris d’un certain envoûtement qui les emporte dans un univers inégalé. Même si vous êtes parmi ceux qui comprennent difficilement l’art dans son ensemble et l’art contemporain en particulier, vous ne pourrez que l’apprécier, car tout est agencé pour que vous soyez à votre aise.

J’ai pu remarquer que les expositions étaient conçues pour s’adresser à tous les publics. Allant de l’impressionnisme du XIXè siècle, aux œuvres de l’art contemporain, les collections font rayonner autant les auteurs que leurs œuvres. Avant de m’y rendre, je me suis renseigné et j’ai vu que ce qui caractérise la fondation, c’est cette recherche de l’innovation en organisant deux expositions temporaires : l’une d’art moderne et l’autre d’art contemporain.

Le Palais de Tokyo

En parcourant le site web de ce centre, j’ai pu constater que les expositions passées, du moment et à venir, étaient mises en évidence de manière très attractive. Je n’étais point déçu en m’y rendant pour voir de mes propres yeux. Ce n’est pas par hasard que cet établissement soit le plus grand centre d’art contemporain d’Europe, depuis 2012, année d’une grande réhabilitation sur les lieux.

J’ai pu visiter les deux ailes qui forment le centre et qui le distinguent des autres entités de ce genre. En effet, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris occupe son aile est quant à l’aile ouest, elle a plusieurs fois changé de destination mais c’est en son sein que se trouve le Musée national d’art moderne donc, le Palais de Tokyo proprement dit.

Ce centre accueille plusieurs expositions et certaines sont programmées pour… l’été 2022. C’est pour vous dire que les organisateurs ont plus d’un tour dans leur sac pour attirer le public. Par ailleurs, des ateliers pour un public ciblé (jeunes ou enfants) ou pour tout public y sont organisés pour initier les intéressés à l’art contemporain. Je me suis attardé sur l’un de ces ateliers, et j’ai pu mieux comprendre le concept du fameux atelier Tok-tok, qui attire beaucoup d’enfants. Ce jour-là, des enfants étaient initiés à la teinture végétale. Mais j’ai appris que ces ateliers pouvaient aller de l’art du tatouage au Street art, en passant même par la fabrication d’amulette ou de gri-gri. Tout un programme!

Ces haut-lieux de la culture, de l’art moderne et de l’art contemporain méritent un détour. J’y ai appris des choses et je ne m’en étais point lassé. Je vous conseille de les mettre dans vos prochains projets de délassement et pourquoi pas de développement de vos connaissances. En famille ou avec des amis, vous ne regretterez pas d’avoir fait ces visites, pour le plaisir des yeux et l’émerveillement de l’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.