Street Art
Balade à vélo dans les rues de Bordeaux, le parfait combo pour admirer l’art de rue

Balade à vélo dans les rues de Bordeaux, le parfait combo pour admirer l’art de rue

«La liberté est la première des sources d’inspiration pour un créatif» déclarait le couturier Nino Cerruti. Il faisait allusion aux voyages à mon avis. Comme existe le tourisme culinaire, les voyages artistiques sont également un parfait thème de voyage. Justement, en France, je trouve que le tourisme d’art urbain vaut le détour. Embarquez donc avec moi à Bordeaux, joyau du street art français, pour une balade à vélo des plus inspirants.

Pourquoi découvrir l’art urbain bordelais ?

Le miroir d’eau, la baie d’Arcachon, la Cité du vin. Tellement d’autres sites touristiques font la renommée de Bordeaux. Mais j’ai été agréablement surpris par la richesse des œuvres d’art de rue «exposées» dans la ville.

Les fresques impulsées par plusieurs collectifs et artistes indépendants sont juste grandioses. Puis, vous tombez sur un de ces portraits à vous couper littéralement le souffle. Le street art bordelais renferme aussi des œuvres engagées. Pour l’écologie par exemple.

Des supports variés accueillent les créations: depuis les classiques murs de clôtures aux façades de maisons. Et les œuvres sur les escaliers publics! Ce fut impressionnant de marcher sur un énorme visage.

Votre itinéraire à vélo pour explorer l’art urbain à Bordeaux

D’un côté comme de l’autre de la Garonne, l’art de rue bordelais vous offre l’embarras du choix d’itinéraire.

Dans le sud de Bordeaux, votre itinéraire à vélo partira du quartier Saint-Michel. Là, j’ai particulièrement flashé sur les animaux d’Amo-art. Gorille, renard, merle et lémurien arborent des couleurs tellement inédites! Passez ensuite par le secteur Capucins-Victoire. Une quinzaine d’œuvres vous scotcheront. Pour mon âme d’infographiste, c’était les portraits jouant sur les disques colorés de la rue Lajarte. Finissez votre parcours dans la zone St Bruno-St Victor où les murs de la patinoire Mériadeck affichent des animaux d’un style saisissant.

Au nord de la ville, arpentez les quartiers du Grand Parc. Ensuite, arrêtez-vous un petit coup pour admirer l’El Luto sur la place Ravezies. Explorer l’autre rive du fleuve, le long des quais de Brazza et Queyries, en passant par les Chartrons, achèvera votre périple.

Skate-park du quai des Chartrons: haut-lieu de l’art urbain bordelais

Le long de la Garonne, le skate-park Colbert accueille les jeunes et les moins jeunes, amateurs ou pros, sur 2350 m² de surface. BMX, skate, roller, même trottinette sur la street et l’aire débutant, y sont les bienvenus. Mais vous pouvez y aller surtout pour admirer la beauté des lieux.

L’endroit a connu des travaux en 2019. Quoi qu’il en soit, il est extraordinaire en matière d’art de rue.

Le collectif de graffeurs Full Color a démontré son talent sur une création graphique de 200 m², remplissant trois pans de mur. Du côté du fleuve, bordant la promenade, le skate-park du quai des Chartrons raconte l’origine des sports de glisse.

Vous y trouverez également une fresque représentant un skate géant en mouvement. C’est tout simplement le parfait élément pour attirer tous les regards vers le skate-park.

S’inspirer par l’art urbain à la caserne Niel-Darwin

Je crois bien que je suis marqué à vie par cet endroit qui fut une vraie caserne militaire dans le temps. D’abord, il est immense: plus de 20000 m². On l’appelle d’ailleurs Darwin-écosystème. Après, il rassemble pratiquement toutes les richesses de l’art urbain bordelais.

Prévoyez deux bonnes heures pour faire le tour. Je me suis délecté de portraits, d’animaux féroces qui semblent prêts à vous avaler, des écritures, de graffitis futuristes, etc.

En somme, l’écosystème Darwin, et la caserne Niel-Darwin particulièrement, est un haut-lieu pour découvrir l’art urbain à Bordeaux. Surtout, faites-y un tour! Il est situé sur la rive droite de la Garonne, quai des Queyries.

Pour terminer, je recommande vivement le vélo pour explorer l’art urbain bordelais. Vous vous déplacerez rapidement en vous faufilant partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.