Street Art
Melbourne, l’immanquable capitale Australienne du Street-Art !

Melbourne, l’immanquable capitale Australienne du Street-Art !

On connaît Melbourne pour ses merveilles comme la gare ou les jardins botaniques royaux. Mais la ville australienne a bien d’autres atouts. Et parmi ceux-ci, on peut dire que c’est la capitale du Street Art. La ville m’a séduit et surpris. Vous m’accompagnez pour sillonner la ville et découvrir ces trésors de l’art contemporains? En route!

L’art de rue, la star de la ville

Lorsque je suis arrivé à Melbourne, je ne pensais pas voir tant d’œuvres de rue. C’est incroyable. On peut aisément faire un voyage dans le temps rien qu’en observant ces tableaux muraux et mieux comprendre les habitants et artistes locaux.

C’est au début des années 1960 que les graffitis urbains prennent place dans la ville. Ce sont d’abord des messages politiques et des revendications. Puis ces messages se transforment en œuvres artistiques dans la décennie suivante. Les graffitis envahissent alors les rues et embellissent les murs. Cette technique sera remplacée au cours des années 1990 par celle du pochoir. L’AC/DC Lane devient le lieu préféré des artistes qui laissent libre cours à leur talent en toute clandestinité. Le Street art n’était effectivement pas encore toléré. Si vous êtes curieux, vous pouvez voir un des premiers «vestiges» de cette époque dans une rue parallèle à la célèbre lane. Cherchez une représentation de rat. Voilà, vous y êtes!

Au fil du temps, les œuvres murales sont acceptées et même protégées. En 2007, le Graffiti Prevention Act encadre les artistes et leur offre des lieux où ils peuvent travailler sans risque d’amende: Hosier, Union et bien sûr AC/DC lane.

Naturellement, lorsque vous serez sur place, vous ne trouverez pas obligatoirement les mêmes oeuvres urbaines que celles que j’ai vues. Le Street art est vivant! Mais ces lieux restent pour les visiteurs des espaces animés, où vous pourrez rencontrer les créateurs et discuter avec eux pour mieux comprendre ce mouvement.

Les artistes majeurs du street art melbournien

Ce qui fut mon cas. Bon, ce n’est plus un secret si vous suivez mon blog, vous me connaissez et savez que j’aime le design et l’art sous toutes ses formes. Alors imaginez ma joie lorsque je me suis retrouvé devant un tableau mural en cours d’exécution. Et qu’en plus, j’ai eu la chance de rencontrer Makatron, un des plus grands «peintres urbains» du pays. Celui-ci officiait sur un mur de l’AC/DC et faisait partager son travail à un groupe d’écoliers. Mais ces murs ne présentent pas que des œuvres du «maître». Vous pouvez aussi voir des créations de Heesco qui a peint une fresque mettant à l’honneur la cérémonie récompensant les World’s 50 best restaurants.

Un autre artiste est visible ici: Adnate. Celui-ci s’est spécialisé dans des portraits d’une beauté incroyable. Il veut ainsi faire passer un message pour défendre les populations aborigènes.

Quittons à présent la petite allée de AC/DC pour découvrir d’autres œuvres

Flâner dans les rues de Melbourne

Hosier lane est une œuvre d’art particulièrement vivante. Lorsque j’y suis passé, j’ai eu la chance de pouvoir voir des œuvres de Mimby Jones Robinson qui met la couleur et les femmes au premier plan.

Vous aurez aussi peut-être la chance d’observer des œuvres de Steen Jones ou de Fintan Magee, des artistes très appréciés. J’ai adoré les créations de Magee qui dénonce la vie difficile des réfugiés. Vous aurez peut-être là encore la possibilité de voir sa superbe œuvre qui montre un homme portant un arbre sur son épaule et qui regarde vers le futur avec confiance et peine en même temps.

Poursuivez votre marche et vous pourrez sans doute encore voir le petit cochon Babe représenté par Kaff-eine lors de la sortie du film.

Continuez votre chemin et rendez-vous à Fitz Roy, un quartier très tendance dans la ville. Ici, vous aurez la possibilité de voir les œuvres de Rone, qui aime peindre des visages féminins.

Vous aurez aussi l’occasion de découvrir d’autres artistes comme Dvate particulièrement présent vers St Kilda. Celui-ci travaille sur des œuvres dénonçant les effets des actions humaines sur la nature.

Vous pouvez également vous émerveiller dans d’autres quartiers comme Rutledge Lane où des artistes moins connus -Collingwood, Prahran ou Footscray- s’essaient au Street art avec talent.

Je vous recommande Melbourne si vous aimez le Street art mais aussi si vous découvrez ce mouvement. C’est le lieu parfait, en effet, pour s’initier à ce style artistique. Vous pourrez y découvrir de vastes fresques, des photographies, des collages, des tags rapidement faits…, le tout savamment agencé. J’ai adoré! Alors n’oubliez pas de faire un petit détour dans ces petites rues joliment décorées. Vos ne le regretterez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.